Du nouveau avec la carte Navigo !

Classé dans : Actualités, Informations importantes | 0
Transport Urbain

Île-de-France Mobilités a lancé le 12 juin une nouvelle carte pour les utilisateurs des transports en commun de la région parisienne. Elle vise à remplacer les tickets de métro vendus à l’unité. Depuis le 12 juin, il est possible d’acheter en guichet le « Navigo Easy », une carte sans contact bleue et blanche vendue 2 € destinée aux usages occasionnels des transports en commun. Cette carte, qui permet de stocker des tickets à l’unité, en carnet, en forfait journée, ainsi que des tickets de bus vers les aéroports d’Orly et de Roissy. (Source Ile de France Mobilités) En savoir plus… Cliquez ICI

D’autre part, une nouvelle carte, baptisée « Navigo Liberté + », va être lancée à l’automne. Destinée aux voyageurs occasionnels n’utilisant pas assez les transports en commun pour rentabiliser un forfait hebdomadaire ou mensuel, elle permettra de voyager sur le réseau de transport en étant prélevé le mois suivant de l’ensemble des trajets accomplis. Le tarif le moins cher sera appliqué : un ticket de métro sera facturé 1,49 € dès le premier trajet, au lieu de 1,90 €. Petite révolution : les correspondances seront enfin gratuites entre bus et métro ou tram et métro.

La carte Navigo Liberté + ne pourra, elle non plus, pas être utilisée sur le réseau RER et Transilien. Cette possibilité devrait arriver, tant pour cette dernière que pour Navigo Easy, à l’horizon 2021.

En savoir plus, aller en cliquant LA sur le site “Ile de France Mobilités”

La carte navigo à moitié prix pour tous les séniors d’ici la fin de l’année : C’est un « coup de pouce » pour le pouvoir d’achat des retraités. Les Franciliens de plus de 65 ans pourront, d’ici la fin de l’année, bénéficier d’un « Navigo Senior » à 37,60 euros par mois, quelles que soient leurs ressources. La présidente d’Ile-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, a officialisé la création de cet abonnement à moitié prix lors de ses vœux, en janvier 2019. En savoir plus PAR LAArticle du Parisien du 21/01/2019.