En attendant 2017… voici un récit sur Compostelle 2016

Sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle 2016 en Espagne

En attendant 2017... voici un récit sur Compostelle 2016

Texte et photos de Martine H

Après avoir traversé Paris et sa contrée, la Beauce, le Poitou-Charentes et l’Aquitaine, nous cheminons maintenant au-delà de notre frontière, sur les terres de nos voisins espagnols.

Partis d’Irun situé aux confins de l’Espagne, nous randonnerons 10 jours soit 230 km,  jusqu’à Santander, capitale de la Cantabrie.

En attendant 2017... voici un récit sur Compostelle 2016

Nous débutons notre parcours en longeant la Costa Vasca puis nous traversons le Pays Basque espagnol : des collines douces où les pommiers, les ermitages et les hameaux de bergers se partagent l’espace. Magnifiques, sauvages, pleins de contrastes et élégamment revêtus de vert : tels sont les vallons du Pays basque. Des plages insolites de la Mer Cantabrique aux falaises abruptes et aux eaux déchaînées, la région regorge de forêts luxuriantes, de réservoirs calmes et de mystérieuses vallées dignes d’admiration où l’on trouve des élevages de bétail et des fermettes très caractéristiques.

En attendant 2017... voici un récit sur Compostelle 2016

Nous atteignons San Sébastien par le chemin des douaniers qui longe la mer à grande hauteur où les belvédères sont à couper le souffle ! Des brèches vertigineuses laissent apparaître un océan d’un bleu profond illuminé par les rayons du soleil. Malgré plusieurs dénivelés enchaînés dans la journée (jusqu’à 600 m), nos efforts sont récompensés… la nature est tellement belle !

Le pèlerin grimace, peine, ronchonne, mais toutes ces petites misères font place de temps en temps au plaisir d’apprécier une vue splendide, un moment d’émotion, une rencontre…

Chaque soir  nous bénéficions d’une halte spéciale « albergue » héritière des anciens hôtels de pèlerins où nous apprécions le confort. Si la fatigue se fait sentir,

il nous reste encore un peu d’énergie et de bonne humeur pour flâner dans les rues piétonnes, découvrir chaque village étape, se délecter d’une sangria bien fraîche et se dire : profitons de ces instants… demain sera un autre jour !  Sur le « Camino », les journées se suivent et ne se ressemblent jamais.

Après avoir traversé les jolis villages de Zarautz, Deba, Markina, Guernika, Liendo, Guemes, nous arrivons à Santander : fin de notre périple. Nous quittons enfin nos godillots et glissons délicatement nos petits petons dans nos douces sandalettes ! Quel plaisir !

Toujours animés du même esprit de camaraderie, nous revenons encore nourris de souvenirs.

Nous sommes prêts pour une nouvelle aventure de 230 km en avril 2017,

de Santander à Oviedo (capitale des Asturies).

En attendant 2017... voici un récit sur Compostelle 2016

En savoir plus …

  • Pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle : cliquez ICI (article Wikipédia)
  • La Costa Vasca : PAR LA – (site spain info)
  • La Cantabrie et la mer cantabrique : cliquez ICI AUSSI – (article Wikipédia)
  • Satander – SE RENSEIGNER LA !  (article Wikipédia)

Album photos : Cliquez ICI ou LA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de compléter le champ ci-dessous afin de valider votre commentaire * La limite de temps est dépassée. Merci de recharger le CAPTCHA

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.