La maladie de l’encre

Classé dans : Actualités, Informations importantes | 0
La maladie de l'encre
ONF – Forêt Montmorency

 

Patrice DACQUIN
Patrice

Patrice D. nous communique cette information :

La Fédération Française de la Randonnée Pédestre du Val d’Oise (FFRP 95) est informée par l’Office National des Forets (ONF) de la maladie des châtaigniers : la maladie de l’encre et il est intéressant de relayer cette information auprès des randonneurs.

Voici le message de l’ONF :

 

Madame, Monsieur,

Comme nous vous l’avons annoncé à plusieurs reprises, la forêt de Montmorency est atteinte de la maladie de l’encre.

Nous constatons une inquiétude grandissante auprès des usagers de la forêt qui assistent à la multiplication des exploitations nécessaires.

Je vous remercie de votre aide pour relayer ce message largement.

Le directeur d’agence Michel Béal

Office National des Forêts Agence Territoriale Ile-de-France Ouest

 

 

La forêt domaniale de Montmorency est atteinte de la maladie de l’encre

Les châtaigniers qui composent à 70% cette forêt domaniale sont atteints de la maladie de l’encre.

Cette maladie est due à un pathogène (champignon) qui détruit le système racinaire des châtaigniers.

Ce constat a été réalisé en collaboration avec le département « santé des forêts » du Ministère de l’Agriculture. Des mesures d’analyse sont prises en laboratoire. Toute la forêt de Montmorency est concernée.

La maladie évolue très rapidement par zones, pouvant aller jusqu’à plusieurs hectares.

Il n’y a pas de traitement possible : les arbres dépérissent et doivent être coupés rapidement.

Pour résoudre ce problème,l’ONF procède à des coupes sanitaires sur des surfaces importantes pouvant conduire à des coupes rases.

Chaque année, dès l’hiver 2018, l’ONF réalisera une campagne de plantations d’essences mieux adaptées au sol et tolérantes au pathogène, là où les arbres sont malades ou morts.

La maladie de l’encre (phytophtora) : Les châtaigniers touchés par le phytophtora se caractérisent par des feuilles jaunâtres et petites, un dessèchement des rameaux, des fructifications de petite taille puis un dépérissement général.

Cette maladie de développe en Île-de-France et dans l’Ouest de la France, notamment dû aux hivers doux, aux printemps pluvieux et aux étés secs.

Pour information : http://www.onf.fr/enforet/++oid++6645/@@display_event.html?search:int=1&search_source=L3d3dy9lbmZvcmV0&search_group:int=38322662&search_metatype=search-type-event

En savoir plus : CLIQUEZ ICI

Forêt châtaigniers
Forêt châtaigniers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de compléter le champ ci-dessous afin de valider votre commentaire * La limite de temps est dépassée. Merci de recharger le CAPTCHA

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.